L’affichage




Lorsqu’on utilise l’interpréteur de Python en ligne de commande, il suffit de valider une expression pour que sa valeur apparaisse à la ligne suivante.

>>> from math import *
>>> cos(pi/4.)*log(2)
0.4901290717342736

Les résultats sont donnés avec une précision souvent superflue. Pour formater l’affichage, il faut utiliser la fonction print.
Les versions 2.x et 3.x diffèrent sur deux points:
Dans les versions 2.x, l’emploi de parenthèses avec print est facultative. Dans tout ce qui suit, nous les utiliserons néanmoins pour nous conformer à toutes les versions.
L’emploi de caractères avec accents, comme à ou î, est restreinte en 2.x. Le système d’encodage gérant ces caractères n’est pas connu par défaut, il faut le préciser en plaçant, au tout début du fichier, la directive

# coding: utf8

utf8 est en effet le système d’encodage le plus universel.
Lorsqu’un texte contient des caractères accentués, on préfixe ce texte à l’aide du caractère u, comme dans
 

 

Aller à Fonction print, Formatage de texte et de données, Quelques méthodes appliquées aux chaînes de caractères , L’alignement vertical

La fonction print

Le prototype de la fonction print est (voir chapitre ‘Fonctions’ pour la déclaration des fonctions)

def print(*arg, sep=<caractères>, end=<caractères>):

*arg désigne le texte ou les valeurs à afficher (Cet argument un peu obscur sera expliqué dans la section § Les Fonctions)
 
Les deux arguments nomméssep et end sont deux paramètres qui définissent les caractères de séparation entre les données affichées et l’aspect des fins de lignes.
Ces caractères, s’ils sont précédés de ‘\’, indiquent une tabulation (cas de \t) ou un passage à la ligne (cas de \n)
sep et end sont facultatifs.
 
Exemple
 

 
Pour éviter le doublement de .stop. entre la 1ère et la 2ème ligne, on remplace par
 

 
Le caractère de tabulation ‘\t’ représente 6 espaces: on peut le multiplier par 2, 3, … pour élargir l’espacement entre les parties du texte (par exemple, 2*‘\t’ représente 12 espaces)

Formatage de texte et de données

 
Pour formater des données à l’intérieur d’un texte, on peut utiliser les symboles suivants

%c caractère
%d %u entier signé/non signé
%f flottant

La place occupée par le symbole dans le texte indique la place de la donnée
 

 
On peut aussi utiliser la méthode format pour afficher des valeurs au milieu d’un texte, en association avec des accolades dont l’emplacement dans le texte détermine la place de ces valeurs (même principe qu’au-dessus)
 

 
On constate, à la syntaxe, que format est une méthode associée à un texte qui, en Python, est un objet de type str.
Quand il s’agit d’afficher des valeurs calculées, les résultats sont bruts
 

 
Pour calibrer l’affichage des données, on place, à l’intérieur des accolades, soit :d pour indiquer un nombre entier, soit 0n.pf pour indiquer un nombre décimal avec n chiffres représentatifs dont p après la virgule
 

 

Quelques méthodes appliquées aux chaînes de caractères

 

tx.isdigit()(rep. isalpha()) renvoie True si tx ne contient que des chiffres (resp. des lettres)
tx.isalnum() des chiffres ou des lettres
tx.lower()(resp. upper()) True si tx ne contient que des minuscules (resp. majuscules)
tx.Capitalize() 1er caractère mis en majuscule
tx.center(n,car) tx centré au milieu de n caractères
tx.split(str=‘’,n) décompose tx en n sous-chaînes max, à chaque caractère str rencontré

Quelques exemples
 

 

alignement vertical

 
Pour aligner l’ensemble d’un texte comptant moins de 15 caractères à droite (respectivement à gauche ou au centre), on place à l’intérieur des accolades, :>15s (resp. :<15s ou :^15s)
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *